page Histoire de la flamme


Ravivage de la flamme

Pour mieux connaître l'Histoire de la flamme cliquez ici.

Le mardi 29 mai 2018.

Rendez-vous à 18h00 pour organiser la cérémonie.

Un drapeau et un dépôt de gerbe


Notre association est très fidèle à ce rendez-vous depuis des décennies,

en mémoire des anciens élèves morts pour la France lors des deux dernières guerres,

et dont les noms figurent dans le hall d’entrée de Massillon.

A ce titre, elle est détentrice d'un drapeau.

Après Jean-Marie Hans (P46) qui occupa cette fonction pendant très longtemps,

deux jeunes anciens élèves ont pris le relais. Julien Hamon tout d'abord,

puis Natalia Bouchend’Homme, porte-drapeau actuelle.

Depuis 20 ans, notre association est accompagnée d’une classe de quatrième,

encadrée par le surveillant général et des professeurs ou parents d'élèves.

Les jeunes élèves déposent une gerbe avec le président de l'association.


Une cérémonie préparée avec un ancien élève


Chaque année, élèves et anciens élèves de Massillon participent

au ravivage de la Flamme sur le tombeau du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Quelques jours avant la date, un ancien élève passe dans la classe retenue par le chef d'établissement,

et vient présenter le sens de cette cérémonie, et son déroulement.

« Afin d'éviter que le tombeau du Soldat inconnu ne sombre dans l'oubli, le journaliste Gabriel Boissy suggère en 1923 qu’une Flamme du Souvenir veille nuit et jour sur la tombe sacrée.


Le 11 novembre 1923, la Flamme est allumée par André Maginot, alors ministre de la Guerre. Depuis cette date, la Flamme ne s'est jamais éteinte et chaque soir, à 18h30 sous l'Arc de Triomphe, une cérémonie solennelle de ravivage y est organisée. Ce cérémonial n'a jamais cessé depuis, même sous l’Occupation.


La Flamme du Souvenir et le tombeau du Soldat inconnu sont aujourd’hui le symbole du sacrifice de tous ceux qui sont morts sur les champs de bataille pour que nous vivions dans un pays libre. La Flamme est également devenue, depuis la Seconde Guerre mondiale, le symbole de l'espérance dans l'avenir et de foi dans le destin de notre pays.

Elle brûle devant le tombeau du Soldat inconnu comme un perpétuel souvenir de ceux qui ont donné leur vie pour la France.

Pour les jeunes générations, participer à la cérémonie de Ravivage de la Flamme est avant tout un devoir de mémoire et un geste citoyen. Par leur présence, elles témoignent de leur volonté à entrer dans la communauté de citoyens dont ils seront bientôt les forces vives. »

Sources : ministère de la Défense

Retrouvez nous sur